Un climatiseur qui fuit, c’est la panique totale. Surtout lorsque cela se produit en pleine canicule. La fuite d’un climatiseur est en réalité une panne plutôt fréquente. Quoi qu’il en soit, n’attendez plus pour agir et appeler un professionnel dans les brefs délais. Découvrez dans cet article comment faire face à un climatiseur qui coule et les raisons de ce dysfonctionnement.

Les causes possibles d’un climatiseur qui coule

Pour refroidir une pièce de vie, un climatiseur l’assèche en aspirant son humidité. En effet, cette condensation forme des gouttelettes d’eau chargées de poussières. Avec le temps, ces impuretés peuvent obstruer le tuyau d’évacuation et causent ainsi un débordement du bac à condensats.

En outre, on peut distinguer une autre cause principale qui provoque une fuite de climatisation. On parle ici d’un problème de bobine de vidange. En pratique, la majorité du temps, si vous remarquez une fuite, le problème viendra vraisemblablement de l’obstruction du tuyau d’évacuation. C’est la raison pour laquelle il est important de régler ce problème dès qu’il se présente avec un expert qualifié : https://www.azurclimatisation.fr/climatisation-cannes/

Vous l’aurez certainement compris, une fuite de climatisation n’a rien d’alarmant ou d’inquiétant. Cependant, la perte d’eau peut généralement entraîner la baisse des performances de votre appareil. Aussi, cela peut favoriser l’apparition de moisissures.

Comment réparer un climatiseur qui fuit ?

Après avoir identifié l’origine de la fuite d’eau, il est maintenant temps de penser à régler le problème. Voici les méthodes à suivre pour réussir votre intervention. En revanche, si vous estimez que vous êtes incapable de réparer le climatiseur, le recours à un professionnel de climatisation est toujours recommandé.

Le nettoyage du bac à condensats

Le premier réflexe à adopter lors d’une fuite de climatiseur est de nettoyer le bac à condensats. Situé principalement dans la partie basse de l’appareil, cet équipement sert à récupérer et à remplir l’eau stagnante. Pour le remettre à neuf, retirez les vis qui maintiennent le capot et déclipsez-le. Après localisation du bac à condensats, débranchez le tuyau d’évacuation et écopez le surplus d’eau.  Puis, retirez le complètement pour le vider dans une bassine. À ce stade, vous devez nettoyer le bac avec une bombe à air ou à l’aide d’une éponge savonneuse. Par la suite, vous n’avez qu’à repositionner et rebrancher le bac dans l’appareil et remettre le cache en plastique. Enfin, il ne vous reste qu’à faire le test de la bonne évacuation.

Déboucher le tuyau d’évacuation

Si la première opération n’a pas fonctionné, le problème provient peut-être du tuyau d’évacuation. En effet, les impuretés et les poussières peuvent boucher le tuyau. Dans ce cas de figure, les condensats risquent de stagner faute de pouvoir être évacués. Celui-ci finira donc par déborder et provoquer une fuite d’eau du climatiseur. Pour ce faire, vous devez le désobstruer et pousser le bouchon à l’aide d’un furet de petite taille.

Toutefois, il est important ici de procéder doucement car le tuyau est assez fragile et pourrait s’abîmer davantage avec la manipulation. En outre, il est recommandé de vérifier régulièrement l’état de l’évacuation pour éviter la formation de bouchon.

Le recours à un professionnel de climatisation

En dehors du nettoyage du bac à condensats et du tuyau d’évacuation ou un fuit, il est préférable de contacter un professionnel de climatisation ou en débouchage. Cet expert réalise régulièrement des opérations de maintenance pour ce type d’appareils. Cela vous permet, alors, de régler le problème durablement. En plus d’intervenir en profondeur, il est en mesure de contrôler l’intégralité de votre système de climatisation. Certains d’eux utilisent même des traitements fongiques et bactéricides spécialement adaptés à ce genre d’entretien. Enfin, le professionnel de climatisation respectera votre appareil et saura déterminer les pièces défectueuses de manière à prévenir d’autres pannes.