Lorsqu’on parle d’isolation thermique, on pense davantage à l’isolation contre le froid. Pourtant, en période estivale, une mauvaise isolation contre la chaleur peut rendre la température intérieure étouffante. Cela poussera forcément à une utilisation excessive et abusera du climatiseur dans le but d’obtenir un confort thermique agréable. Ce qui peut faire augmenter la consommation énergétique de votre logement. Comment isoler votre toiture en période de canicule ? Réponse dans cet article.

Les travaux de rénovation nécessaire pour une isolation contre la chaleur

Afin d’obtenir un confort intérieur irréprochable, il est nécessaire d’effectuer certains travaux de rénovation maison. C’est la raison pour laquelle il convient de prioriser les endroits qui laissent le plus entrer la chaleur extérieure. Pour ce faire, vous devez penser en priorité aux combles et à la toiture. En plus d’être les premiers lieux responsables des pertes de chaleur, ces derniers sont aussi responsables de la pénétration de la chaleur caniculaire.

En second lieu, il faut bien évidemment isoler les vitres et les parois vitrées. Cela concerne les fenêtres, les portes fenêtres et les vérandas. En dernier lieu, il faut penser à isoler les murs par l’intérieur et par l’extérieur à l’aide d’un isolant performant et efficace. Pour identifier précisément les différentes sources de variations thermiques dans la maison, il est recommandé de faire un bilan thermique avec le professionnel de cette entreprise : https://www.spg-peinture.com/. En effet, cette étude vous permet de vous renseigner sur les possibilités de travaux de rénovation maison à effectuer en priorité.

Les deux types de matériaux contre la chaleur

Le choix des isolants est un point crucial pour réussir vos travaux de rénovation énergétique. Après avoir identifié les endroits de variations de température, il faut savoir que les matériaux à faible conductivité sont les plus efficaces. Ces derniers permettent de lutter contre la pénétration de la chaleur extérieure. Généralement, il est vivement conseillé de choisir la laine de bois. Adaptée spécialement pour l’isolation de la toiture, elle est performante en hiver comme en été. On l’utilise également dans les combles, les planchers et les murs extérieurs. Ce type de matériau naturel procure un excellent confort thermique grâce à sa forte inertie qui peut atteindre jusqu’à 12 heures. En ce qui concerne la conductivité thermique, la laine de bois possède une faible valeur d’environ 0,040 W/m.K.

L’autre matériau fortement utilisé dans l’isolation thermique contre la chaleur est sans doute la ouate de cellulose. Adapté pour l’isolation des murs, des toitures pentues et des sols, celui-ci isole 6 fois plus contre la chaleur comparée aux isolants classiques. Lors des travaux de rénovation maison, il est vivement recommandé d’utiliser soit la laine en bois ou la ouate de cellulose pour profiter d’un intérieur frais et bien isolé. Toutefois, il est fortement apprécié d’éviter la laine de verre ou de mouton et le polystyrène expansé. Ces derniers sont très légers, inefficaces et ne dépassent pas les 4 heures de déphasage thermique.

Autres astuces pour protéger votre maison contre la chaleur

Si vous souhaitez déménager votre logement et entamer un projet de rénovation dans votre nouvelle maison, sachez que vous pouvez combiner une bonne isolation thermique avec l’utilisation de certains gestes préventifs. Par ailleurs, il est conseillé de veiller à la bonne orientation de votre logement. Vous devez tenir compte du sens du vent, du relief et de l’orientation de la maison vers l’ouest. Notez aussi que l’environnement immédiat de la maison peut vous aider à la protéger contre la chaleur caniculaire. À titre d’exemple, veillez à ce que les arbres à feuilles caduques soient bien placés de manière à profiter d’un ombrage particulier. Notons également que les pergolas et les protections des fenêtres coupent efficacement l’entrée de la chaleur. En ce qui concerne les murs et les façades, privilégiez les couleurs claires.